Assemblée Générale du vendredi 7 février 2020

Présents: 22 présents dont 2 procurations, 5 personnes excusées dont Madame Consille Sous-Préfète de Dinan. Monsieur Le Maire de Dinan et Madame Brigitte Balay-Mizrahi étaient présents.

Ordre du jour:

  • Bilan rapport moral
  • Rapport financier 2019
  • Élections du Bureau
  • Présentation des nouveaux projets
  • Pot de l’amitié

A) Rapport moral

Nous remercions tous ceux qui ont cru dès le départ au projet de notre association : Madame Le Guiffant, Madame Paris, Madame Balay-Mizrahi, tous ceux qui nous ont soutenu matériellement et financièrement, institutionnels, associatifs et privés (la mairie, le département, le Lions Club, et tous nos partenaires, que vous retrouverez aussi dans le bilan financier).

Nous remercions tous les bénévoles qui ont permis la construction et le bon déroulement des « rencontres d’octobre ». Tout cela aurait été impossible sans eux.

Vivre ensemble la culture comme bien commun, au delà des différences de toute sortes, expérimenter dès l’enfance la différence comme richesse, comme occasion d’être reconnu dans sa singularité, restent la philosophie de notre projet associatif.

1-

Les Premières « Rencontres » de Culture partagée en Pays de Rance ont donc eu lieu le 4 octobre à la Bibliothèque municipale de Dinan, et les 5 et 6 octobre 2019 à l’Abbaye de Léhon, sur le thème « Musique, Oiseaux et Plantes ».

Des expositions, des concerts, deux conférences, une table ronde, ont attiré de nombreux visiteurs.

Notre grand témoin Antoine Ouellette nous a fait vivre « le bonheur d’être soi », et de le vivre avec d’autres. Pour certains c’était l’occasion de découvrir l’autisme autrement, comme l’écrit Antoine Ouellette dans son blog de retour au Canada :

« […] Au fond, c’est aussi la petite mission humaine que je me suis fixée : utiliser mes talents pour dire et montrer que les autistes sont d’abord et avant tout des personnes, que l’autisme ne les limite pas, que l’autisme ne résume pas leur vie. Bref, que nous sommes des personnes à part entière, même si nous vivons une condition minoritaire.

Comme pour Alan, Chloée, Gaëlle et d’autres, l’autisme et les conditions atypiques ont été vues sous l’angle de la richesse et de la diversité de la personne. Cette optique est la philosophie même de Culture partagée ».

Lors des concerts, beaucoup d’entre nous ont pu découvrir la musique d’Antoine Ouellette, et nous avons eu le privilège de la création mondiale de son Quatuor par le quatuor Icare La qualité des pièces interprétées a suscité émotion et enthousiasme. Et nous remercions les musiciens : Annick Renéze, Alain Binet, Jean-Louis Touche, François Schwarzentruber, Florian Beau, le quintette Ropartz et le quatuor Icare.

Producteur de plantes, photographes, dessinateurs, écrivains, musiciens, nos invités ont témoigné de leur expérience dans sa fécondité, et aussi parfois dans sa difficulté. Ce sont Alan Ripaud, Gaëlle Béchereau, Youenn Merdrignac, Chloée Bichet, Gaël Lechapt, Pascal Percheron.

Venant d’IME (Bel Air à Languédias), de foyers de vie (Les Grands Rochers à Quévert), nous ont été offertes des œuvres (peintures, livre, expérience musicale) fortes et inattendues.

Le public est venu nombreux (environ 850 personnes pour tout le week-end), et les plus jeunes ont pu bénéficier des ateliers animés par les bénévoles (Association « Autisme Ouvrons La Bulle », « Les Piqués de La Rose », Foyer de vie de Plancoët,…).

En parallèle, des élèves du Collège Roger Vercel ont travaillé avec leur professeure, Madame Lorre, à la découverte de la culture Inuit avec un photographe, Joel Marie, qui a fait plusieurs expéditions au Groenland et tissé des relations avec les habitants d’un village avec qui il a pu échanger des richesses culturelles.

Les enfants de l’école primaire de Trélat-Taden nous ont confectionné une fresque d’oiseaux magnifique.

L’association « Culture partagée en Pays de Rance » remercie tou.te.s les participant.e.s, artistes et bénévoles, qui ont fait de ces trois jours un fort moment de découverte et de partage.

2-

Pour poursuivre la dynamique du projet, il nous est apparu important de modifier les statuts dans le sens de la mise en place d’une instance collégiale en lieu et place du bureau initialement constitué, afin de partager une bonne connaissance de tous les dossiers par chacun, et d’avoir une mutualisation des charges et responsabilités (un minimum de 5 personnes avec un maximum de 9 pour le nouveau bureau).

Lors de la modification des statuts ont été inclus à la demande de l’administration fiscale une référence aux textes autorisant la reconnaissance « d’intérêt général » de notre association, et donc la possibilité de donner des reçus fiscaux aux cotisants et donateurs pour déduction fiscale s’ils le souhaitent. Un échange téléphonique récent avec la personne responsable au niveau de l’administration fiscale (Mme Masson-Saint-Denis) nous a confirmé la conformité de nos statuts et l’accord déjà donné par écrit précédemment.

3-

Le thème proposé pour la deuxième édition est « Textes et Textiles », et d’ores et déjà certain.e.s ont travaillé sur ce thème. Il a été choisi avec l’idée de relier mots, fils, personnes et quartiers, générations…

Les supports multiples d’expression sont multiples, témoins d’identités diverses. Des artistes ici en témoignent, mais aussi chacun.

Pour les jeunes, il peut s’agir de slam, graphes et « yarn bombing » (tricot urbain) dans les villes, publications sur les réseaux sociaux…

L’idée serait, comme dans l’édition précédente, de présenter des créations sur des supports variés, pour que le moment festif final soit témoin de la diversité des acteurs (petits et grands, typiques ou atypiques, artistes professionnels ou amateurs.

« La ville est une entreprise textile. Un patchwork dont les pièces, les quartiers comme les populations, doivent être sans cesse reliés ». (Érik Orsenna et Nicolas Gilsoul, Désir de villes)

Le thème d’une édition suivante sera à définir par la nouvelle instance.

4-

Le calendrier des actions est proposé en appui sur les rythmes scolaires en raison de l’importance que nous accordons à la dimension éducative et pédagogique de l’inclusion culturelle.

Il y aurait en ce sens à l’automne une exposition avec un temps fort le samedi 14 novembre à la bibliothèque, proposée par Madame Hubert, bibliothècaire, et une manifestation plus importante en mars 2021 en fonction des actions proposées par nos partenaires.

Le cadre magnifique de l’Abbaye de Léhon a été un support superbe tant pour les expos que pour les concerts, conférence et ateliers. Néanmoins son manque d’accessibilité (en termes d’architecture), les contraintes de sécurité, de confort (chauffage), nous obligent à trouver une alternative (salle Schumann ?).

VOTE

  • OUI: à l’unanimité
  • NON: 0
  • ABSTENTION: 0

B) Rapport financier 2019

L’association « Culture partagée en Pays de Rance » a déposé sa déclaration de création à la sous-préfecture de Dinan le 12 décembre 2018, et a ouvert un compte bancaire au Crédit Agricole en février 2019 avec le dépôt des premières cotisations, soit 140 €.

Les dons et cotisations des membres et la participation libre aux concerts (2977,20 € au total), mais aussi le don des Improlocos à l’issue de leur spectacle, le don très important du Lions Club (1500 euros), et les subventions de la Ville de Dinan (1200 €) et du département des Côtes d’Armor (500 €), ont permis de faire face à toutes les dépenses engagées pour le bon fonctionnement des Rencontres d’octobre.

Le total des recettes a ainsi atteint 6493,20 €, et le montant total des dépenses s’est élevé à 4646,29 €.

Soit un résultat positif de 1846,92 € correspondant, au centime près, au solde du compte bancaire au 31 décembre 2019, qui permet d’aborder sereinement l’année 2020.

Les démarches ont été faites auprès de l’administration fiscale afin que notre association soit reconnue « d’intérêt général » et que les cotisants et donateurs puissent bénéficier des déductions fiscales prévues par les articles 200 et 238 bis du Code Général des Impôts.

VOTE

  • OUI: à l’unanimité
  • NON: 0
  • ABSTENTION: 0

C) Élections du Bureau

Nous avons procédé au vote du nouveau bureau.

6 candidat.e.s:

  • Catherine Mayeras
  • Boumedienne Benattouche
  • Sylvie Lorre
  • Chloée Bichet
  • Yvane Simon
  • Françoise Beau

VOTE

  • OUI: à l’unanimité
  • NON: 0
  • ABSTENTION: 0

D) Présentation des nouveaux projets

  • Lecture du texte par Chloée BICHET pour Textes et textiles.
  • Présentation du travail des collégiens par Sylvie Lorre ( Voir bilan moral).